Négociateur immobilier

Fiche métier

Qu’est-ce qu’un négociateur immobilier ?

Un négociateur immobilier est une personne intermédiaire entre l’acquéreur et le vendeur d’un bien immobilier. Il prend ainsi en charge les obligations qui incombent au vendeur pour aboutir à la vente de son bien immobilier (assurer la promotion commercial du bien, effectuer les visites, etc) tout en facilitant les recherches des biens aux potentiels acheteurs. Le négociateur doit donc posséder des compétences dans des domaines bien distincts.

Les missions d’un négociateur immobilier

Le négociateur immobilier est présent pour l’ensemble des étapes de la transaction immobilière

  • Prospection : il s’agit de l’activité principale d’un négociateur immobilier. La prospection immobilière est indispensable pour concevoir un portefeuille de biens immobiliers. Un portefeuille bien remplie permet de proposer aux acheteurs un bien en accord avec leurs attentes, quels que soient leurs critères (superficie, budget…). 
  • Estimation du bien immobilier : lorsqu’un propriétaire est prêt à confier son bien immobilier à un négociateur immobilier, ce dernier doit effectuer une estimation du bien en question. Une parfaite connaissance des prix du marché immobilier est ici nécessaire. Il devra prendre en compte l’emplacement du bien, la taille du logement, l’année de construction et bien sûr les particularités du bien immobilier. 
  • Obtention d’un mandat : deux types de mandats existent : le mandat exclusif et le mandat non-exclusif. Dans les deux cas, son obtention est obligatoire pour qu’un professionnel de l’immobilier (négociateur immobilier, mandataire immobilier indépendant ou agent commercial immobilier) puisse proposer à la vente un bien immobilier ;
  • Visite du bien : pour cette étape, le négociateur immobilier se doit de connaître parfaitement le bien en question (informations techniques sur le bien, les dates des travaux réalisés, la zone géographique du bien avec les commerces à proximité, etc) ;
  • Vente d’un bien immobilier : lors de la vente d’un bien, le négociateur immobilier se doit d’accompagner les futurs acquéreurs dans le montage des dossiers financiers et administratifs en vue de la signature du compromis de vente

Chacune des étapes requiert des connaissances et des qualités spécifiques afin de mener à bien vos transactionsimmobilières.

Connaissances et compétences requises pour être un bon négociateur immobilier

Parmi les métiers de l’immobilier, celui de négociateur immobilier est certainement celui qui requiert le plus de polyvalence. Vous devez posséder des connaissances dans le domaine juridique, commercial, financier, et même des connaissances techniques en matière de construction de bâtiments

Si vous posséder ces compétences, et si vous êtes rigoureux, tenace, organisé, autonome et que vous avez un excellent sens du contact et du relationnel, alors le métier de négociateur immobilier est fait pour vous.

Quel diplôme est nécessaire pour devenir négociateur immobilier ?

Aucun diplôme n’est obligatoire pour devenir négociateur immobilier. Seul le niveau bac est requis. En revanche, l’obtention d’un diplôme peut être un avantage non négligeable pour réussir sa carrière. 

Vous trouverez ci-dessous une liste (non exhaustive) de diplôme qui vous aidera à devenir un bon négociateur immobilier :  

  • BTS NRC (Négociation et Relation Client) : formation aux métiers du commerce, de l’achat et de la vente ;
  • BTS MUC (Management des Unités Commerciales) : formation aux techniques de vente et de management ;
  • BTS Professions Immobilières : formation aux métiers de gestionnaire de biens locatifs, de copropriétés ou de négociateur immobilier ;
  • DUT CJ (Carrières Juridiques) : formation aux métiers juridiques, idéale si vous souhaitez vous perfectionner dans le droit immobilier ;
  • DEUST Professions Immobilières : formation alliant un enseignement juridique du domaine immobilier et l’enseignement pratique ;
  • Licence Pro Immobilier : formation à l’expertise, la fiscalité, le juridique, la négociation dans le domaine de l’immobilier ;
  • Diplômes d’écoles de commerce : formation aux métiers dans le domaine du management, du marketing, de la distribution, de la communication et de la gestion. 

Prochainement, le réseau immobilier Ledil Immo ouvrira son propre centre de formation. Vous aurez ainsi la possibilité d’être formé su les différentes missions d’un négociateur immobilier (prospection, négociation immobilière, etc) avant d’intégrer le réseau.

Quel statut choisir pour exercer le métier de négociateur immobilier ?

Le secteur immobilier est un secteur complexe dans lequel il est possible d’exercer sous diverses formes juridiques. Cependant, deux statuts sont à privilégier lorsque vous souhaitez vous lancer dans une carrière de négociateur immobilier : auto-entrepreneur et entreprise individuelle

Le négociateur immobilier auto-entrepreneur

Contrairement à un agent immobilier, le négociateur immobilier peut bénéficier du statut d’auto-entrepreneur. Ce statut juridique est idéal pour ceux qui souhaitent débuter dans le domaine de l’immobilier. Ainsi, si votre chiffre d’affaires est nul dans les premiers temps, vous n’aurez aucune charge sociale à payer. D’autres part, vous bénéficierez d’un abattement de 34% sur le CA (chiffre d’affaires), et vous serez donc imposé seulement sur 66% de votre CA. 

La démarche est extrêmement simple. Une simple inscription en ligne, et vous voilà auto-entrepreneur ! Il vous suffit de vous inscrire ensuite au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). 

Les inconvénients de ce statut juridique résident dans le fait que vous ne pouvez déduire les charges professionnelles et que votre chiffre d’affaires ne peut dépasser les 70 000€.

L’entreprise individuelle (ou exercice en nom propre)

Si vous optez pour la création d’une entreprise individuelle, il est important de prendre en compte le fait qu’elle ne disposera d’aucune personnalité juridique distincte de la vôtre. En d’autres termes, il est possible que votre patrimoine personnel (autre que votre résidence principale) soit engagée en cas de difficultés. En revanche, vous serez affilié au régime social des travailleurs indépendants

La création d’une entreprise individuelle est très simple et peu coûteuse (il en est de même pour les formalités en cas de cessation d’activité). Il vous suffit simplement de payer les frais de greffe.

Comment est rémunéré un négociateur immobilier ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte dans la rémunération d’un négociateur immobilier : le statut juridique, mais aussi la force de son réseau, ses efforts fournis et bien sur son expérience professionnelle

Vous trouverez ci-dessous la rémunération d’un négociateur immobilier en fonction de son statut juridique : 

  • Auto-entrepreneur : pourcentage des transactions réalisées ;
  • Collaborateur salarié pour une agence immobilière : rémunération de base à laquelle s’ajoute un pourcentage des commissions perçues par l’agence, compris en 20 et 40% ;
  • Salarié : rémunération modulable en fonction du pourcentage sur les ventes effectuées et des agences immobilières, plus un treizième mois ;
  • Négociateur immobilier commercial : pourcentage sur la commission, généralement à hauteur de 70%. 

Vous souhaitez rejoindre la team commerciale de Ledil Immobilier ? En tant que mandataire immobilier pour Ledil Immobilier, vous percevrez 70% de la commission. 

Pour plus d’informations, merci de nous contacter.